Paola Navone

Paola Navone

Originaire de Turin et Milanaise d’adoption, Paola Navone cumule les casquettes. Tantôt architecte, designer, directeur artistique, décoratrice, conceptrice d’expositions et d’évènements elle se différencie par un style visionnaire et son éclectisme. À l’affût d’influences venues des quatre coins du monde, elle utilise ses voyages comme source d’inspiration permanente, pour un travail que l’on qualifie d’alliage des genres, de fusion des cultures, à la sensualité palpable.
Diplômée du Politecnico de Turin en 1973, la designer et architecte italienne commence par intégrer en 1979 le groupe italien Alchimia, en compagnie notamment des célèbres Ettore Sottsass et Andrea Branzi. Puis de 1985 à 1988, Paola Navone est consultante pour les Nations Unies – United Nations Industrial Development Organization- et opère aux Philippines, Indonésie, Malaisie et Thaïlande pour Unido et la Banque Mondiale. Elle reçoit à Osaka, en 1983, le prestigieux prix International Design Award et se voit distinguée, en 2000, par le titre de Designer de l’année décerné par le magazine allemand Architektur & Wohnen. De 1995 à 1999, elle collabore avec différentes marques prestigieuses de l’ameublement italien. Les collaborations deviendront encore plus nombreuses à partir des années 2000. Directrice artistique d’Abet Laminati et Gervasoni, Paola Navone collabore aujourd’hui avec foule d’éditeurs, dont Driade, Molteni, Armani Casa, Orizzonti, Arcade, ou encore Roche Bobois et Eno.

Designer et architecte mondialement célèbre, Paola Navone imprègne ses productions d’un élan éclectique, hybride, authentique, rêveur. De la création de mobilier à la scénographie, en passant par des expositions et des aménagements d’intérieurs, elle multiplie les expériences et les collaborations prestigieuses. La designer, Milanaise d’adoption, signe pour de nombreuses marques de design italien et international, comme Gervasoni, EMU, ou Slide. Elle mélange avec une allégresse unique les saveurs et les lueurs du Sud avec les influences de l’occident. Curieuse, rêveuse, Paola Navone ne cesse ne quêter des matériaux, des formes et des structures inexplorées, en voyageant entre présent, passé et avenir.
Parmi ses références, elle désigne des meubles, canapés, tables et accessoires pour Casamilano, les objets de Mondo et Driade, les canapés pour Poliform, les lits pour Orizzonte, la première collection pour Armani Casa, les bocaux de Arcade et les lampes pour Oltrefrontiera, la collection pour Roche Bobois, la table de Egizia, les collections Punto Rosso et Punto oro pour Baxter. On lui attribue aussi les céramiques de TerreBlu, la nouvelle cuisine Ciatti, les collections Gingerbread et Nuova Falegnameria per Lando, la chaise en plastique Slide et les meubles pour la salle de bains et les accessoires pour Falper et Ceramica Viva. Paola Navone est partout ! De la collection de meubles de jardin en métal de EMU à collection de lits textiles pour Redaelli. Elle est également directrice artistique des collections, des catalogues, et des organisations pour Abet Laminati et Gervasoni. Enfin, elle signe les intérieurs en tant que décoratrice pour des résidences privées, un restaurant à Athènes et un à Mykonos, et des salles d’exposition en Piazza Sempione à Milan, Düsseldorf, Rome, Tokyo, Moscou et Saint-Pétersbourg, Vienne, New York et Las Vegas. On lui doit également le concept de l’Illy Bar et le Restaurant « Pane e Acqua», à Milan.

Pour Aït Manos, maison née en 1995, où une équipe de 70 maîtres artisans formés à la démarche qualité perpétue l’art séculaire du zellige grâce à un travail de découpe et d’assemblage entièrement fait à la main, la vision de Paola Navone coïncide avec ses aspirations. En mêlant les méthodes de taille traditionnelles en s’inspirant de motifs puisés dans la tradition, mais aussi dans les tendances actuelles, l’Atelier Aït Manos donne une dimension design actuelle aux arts décoratifs marocains. Après une récurrence de collaboration entre Aït Manos et Paola Navone, la designer italienne imagine une table entièrement ornée de zellige. Une table à manger à la bichromie minimaliste où les carreaux de mosaïque marocaine noirs et blancs construisent un échiquier inédit à la géométrie ondulatoire. Les pieds de la table, massifs et graphiques suspendent ce plateau de zellige avec un contraste saisissant entre le bois et la terre cuite.