Peter Marino

Peter Marino

Allure de Village People, Peter Marino a du charisme. Il est probablement l’homme le plus sollicité du luxe, véritable titan de la décoration. Tout de cuir vêtu, le chantre du design signe des projets pour Bernard Arnault (PDG LVMH), Alain Wertheimer (copropriétaire de Chanel), entre autres projets prestigieux. Esthète accompli, spécialiste des arts décoratifs Peter Marino mène depuis 1978 des projets d’envergure. Le jeune diplômé en architecture de Cornell fait ses premiers pas dans les grands cabinets new-yorkais dans les années 70, intègre la bande à Warhol et se fait connaître petit à petit.

Puis, entouré de cent cinquante collaborateurs il relève des défis aux quatre coins du monde, dont nombreuses résidences privées. En trente-cinq ans de carrière à bâtons rompus, il a travaillé pour Andy Warhol, le duo Bergé-Saint Laurent, Marella Agnelli, Armani, Valentino, les plus grosses fortunes américaines et maintenant les Asiatiques. Il est devenu la référence en matière de boutiques de luxe. Transformer un éclairage de sac à main en performance, rendre un dressing galerie d’art c’est le talent de Peter Marino. L’architecture commerciale ? Pas de la décoration mais un véritable parcours. Des preuves ? La boutique Dior de l’Avenue Montaigne en 1994, boutiques Chanel, maison Louis Vuitton à Singapour, et son premier challenge, le magasin Barneys à New York. Salle de bains d’Yves Saint Laurent, le salon de Mme Agnelli et la bibliothèque du propriétaire de Chanel, sont quelques-unes de ses références. Le chic, le monumental, le grandiose, c’est Marino ! Engagé par Calvin Klein, Donna Karan, il est sollicité par Giorgio Armani et Carla Fendi, et Isetan à Tokyo. Il anime de pièces fortes – œuvres d’art commissionnées à des artistes contemporains, comme les colliers en perle de verre de Jean-Michel Othoniel ou l’ascenseur sans lumière d’Olafur Eliasson dans l’immeuble Louis Vuitton des Champs-Élysées à Paris, ou mobilier sur mesure réalisé par des artisans d’exception, tel Christophe Côme – des intérieurs au faste ouaté. Passionné d’art, il écume les galeries et les expositions en quête d’artiste de talent, gage d’un intérieur ponctué d’inédit, d’extraordinaire.